Vous êtes ici

L'impression 3D améliore la planification pré-chirurgicale des greffes de foie par l'Université Dokuz Eylül

L'impression 3D améliore la planification pré-chirurgicale des greffes de foie par l'Université Dokuz Eylül


« La J750 répond parfaitement à nos objectifs visant à améliorer les opérations hospitalières et les résultats cliniques. L'utilisation de l'impression 3D augmente l'efficacité du laboratoire et de la salle d'opération et évite des dépenses vitales à l'hôpital. »
Dr. Tufan Egeli Chirurgien, Université Dokuz Eylül

Améliore les résultats cliniques

L’hôpital universitaire turc Dokuz Eylül se spécialise dans la médecine translationnelle, une discipline de la recherche biomédicale qui vise à améliorer la santé humaine en utilisant une approche collaborative pour explorer de nouveaux outils de diagnostic et traitements. Les greffes du foie, en particulier, ont entraîné un nombre croissant de décès chez les donneurs.

« Actuellement, la transplantation hépatique est la seule option possible dans le traitement des insuffisances hépatiques aiguës et chroniques. Les greffes transplantées étant fournies par des personnes décédées via le don d’organe ou par des donneurs vivants volontaires », a expliqué le Dr Tufan Egeli, chirurgien titulaire à l'hôpital universitaire Dokuz Eylül. « Cependant, les greffes provenant des donneurs décédés sont insuffisantes pour répondre aux besoins croissants en greffe du foie dans le monde entier. Ce qui explique pourquoi le nombre de donneurs vivants augmente régulièrement. Lors de ces procédures, la sécurité du donneur est d’une extrême importance. Par conséquent, la capacité d’évaluer avec précision l’anatomie et le volume du foie du donneur candidat durant la phase préopératoire est essentielle. »

L'université utilisait des données de tomodensitométrie 2D pour visualiser la structure anatomique et vasculaire du foie lors de la planification préopératoire des transplantations complexes du foie. Mais, cela présentait des inconvénients dans la mesure où les données ne peuvent être visualisées que sur un écran d’ordinateur, ce qui limite le caractère pratique de la planification préopératoire. Pour améliorer la sécurité des patients et le taux de réussite des greffes du foie, l’hôpital a cherché un moyen de produire des modèles hépatiques pertinents sur le plan clinique, et reproduisant fidèlement le foie du patient. Cela améliorerait la planification préopératoire en permettant aux chirurgiens de voir et de comprendre l'anatomie exacte du foie sous forme de modèle.

Les modèles 3D améliorent la visualisation

Plutôt que de limiter les chirurgiens à des diagrammes visibles sur un écran, le fait de disposer d'un modèle imprimé en 3D leur permet de planifier les interventions chirurgicales avec plus de précision et d'analyser l'impact sur les zones critiques du corps. L’hôpital a trouvé la solution en soutenant son processus chirurgical avec la Stratasys J750 ™, la seule imprimante 3D couleur multi-matériaux au monde. Ses capacités avancées permettent aux équipes médicales de visualiser un modèle réel de l’anatomie à laquelle elles seront confrontées, de visualiser les interventions chirurgicales et d’anticiper les problèmes.

« Le modèle 3D peut être utilisé pour mieux conceptualiser l'opération et ainsi préparer les complications telles que l'arthrite hydatidiforme hépatique », a déclaré Dr Egeli. « Ces informations sont précieuses pour les équipes médicales, et en particulier pour les chirurgiens. » La Stratasys J750 peut atteindre une épaisseur de couche de 14 microns, ce qui permet de reproduire le foie du donneur sous forme d’un modèle imprimé 3D avec des structures vasculaires présentées clairement et dans le bon volume. Cela constitue une aide précieuse pour les chirurgiens pendant les opérations et leur permet de réduire l'éventualité des complications.

Comme l'a dit le Dr Egeli : « La J750 répond parfaitement à nos objectifs d’améliorer les opérations hospitalières et les résultats cliniques. Elle offre une occasion unique de continuer à former et à développer les compétences des professionnels de la santé, renforçant ainsi notre formation en chirurgie et créant un impact positif sur les patients. L’impression 3D augmente l’efficacité du laboratoire et de la salle d’opération et épargne l’hôpital de dépenses vitales. »

Un avenir salvateur

L'hôpital universitaire Dokuz Eylül prédit que l'amélioration des résultats chirurgicaux obtenue grâce à la planification pré-chirurgicale utilisant des modèles imprimés en 3D entraînera une augmentation du nombre de donneurs volontaires. À titre d’exemple, l’équipe chirurgicale* a récemment utilisé les données de tomodensitométrie d’un candidat donneur vivant pour obtenir un modèle médical de foie imprimé en 3D avec un tissu transparent. L’équipe a non seulement pu utiliser le modèle pour évaluer les structures vasculaires du foie (artère hépatique, veine porte, veine hépatique) afin de s’assurer de la viabilité du donneur, mais elle a également pu présenter au donneur une représentation visuelle lui expliquant la procédure à suivre et obtenir le consentement éclairé du patient.

« La J750 répond parfaitement à nos objectifs : améliorer la manière dont les chirurgiens remplissent leur rôle et améliorer les résultats cliniques. De plus, d'un point de vue pédagogique, les modèles imprimés en 3D améliorent notre capacité à transmettre de manière précise les compétences chirurgicales aux étudiants. Cette opportunité de continuer à former et à élargir les horizons des professionnels de la santé signifie que notre formation en chirurgie continuera à se renforcer, ce qui aura un impact positif sur chaque patient », a déclaré le Dr Egeli.

Dr Egeli pense en outre que la formation clinique et l’éducation faisant appel à l’impression 3D augmenteront l’efficacité du laboratoire et de la salle d’opération et permettront d’économiser sur les dépenses vitales de l’hôpital.

Légende :

Figure 1 : L'hôpital universitaire Dokuz Eylül utilise des modèles hépatiques à tissu transparent produits sur l'imprimante 3D Stratasys J750 pour améliorer la planification pré-chirurgicale et améliorer les résultats cliniques.

* Les personnes impliquées dans la réalisation de ce projet et formant l’équipe de chirurgie multidisciplinaire de l’hôpital sont : Phd. Belma NALBANT; Prof Dr. Tarkan UNEK; Pr Ibrahim ASTARCIOGLU; Dr. Assoc. Canan ALTAY; Dr. Assoc. Mustafa Alper SELVER; PhD Ali Emre KAVUR; Dr. Assoc. Mücahit OZBILGIN; Chirurgien Dr. Cihan AGALAR; Dr. Funda OBUZ et Dr. Tufan EGELI.

 

Popup

Webinaire

Découvrez l'association MakerBot Method + SolidWorks.

Le Vendredi 28 Juin à 11h
Animé par Eric Montero et Olivier Pichot

S'inscrire au webinaire