Sonic « Boom » - Voyager deux fois plus vite que la vitesse du son avec la fabrication additive

Sonic « Boom » - Voyager deux fois plus vite que la vitesse du son avec la fabrication additive

Il existe un nombre magique en physique - et pour Boom Supersonic, utilisateur de l’impression 3D de Stratasys, – celui-ci figure finalement sur le radar.

Ce nombre spécial est la vitesse à laquelle une onde sonore se propage dans l'air. Il change en fonction des conditions atmosphériques telles que la température, la densité et la pression. Mais à titre indicatif, il atteint environ 760 mp/h dans des conditions atmosphériques normales.

Plus tôt dans l’histoire de l'aviation, on pensait qu'un avion ne pourrait jamais voler aussi vite que le son en raison de l'instabilité ressentie lorsqu'un avion approchait ce nombre magique. Mais très vite, l'ingéniosité des ingénieurs et l'audace des pilotes d'essais ont prouvé qu'un avion pouvait voyager plus vite que le son. Et quand il l’a fait, une onde de choc s'est formée sur son bord d'attaque - elle a été perçue depuis le sol comme une flèche sonique au passage du véhicule.

Et bien que voyager au-delà de ce boom sonore ne soit pas une expérience vécue au cours des voyages commerciaux en avion des dix dernières années, Boom Supersonic est sur le point de changer tout cela.

Le constructeur d’avions est sur le point de ramener l’expérience supersonique dans le transport aérien commercial. Prévu pour voler dans les mois à venir, le démonstrateur supersonique XB-1 est un précurseur de Boom’s Overture, qui transportera des passagers commerciaux à plus de deux fois la vitesse du son.

Toutefois, pour construire des avions capables de voyager en toute sécurité à Mach 2.2, il est nécessaire de réunir des technologies éprouvées pour fabriquer d'une toute nouvelle manière. Boom y parvient en tirant parti des avancées technologiques en matière de moteurs, de composites et de conception numérique qui n'étaient pas disponibles lors de la dernière tentative de voyage aérien commercial supersonique. Une autre technologie qui a atteint sa maturité depuis la dernière tentative de l’industrie est l’impression 3D.

Des entreprises comme Boom commencent à prendre leur envol avec l’impression 3D de Stratasys.

Boom Supersonic utilise les imprimantes 3D Stratasys F370 et Fortus 450mc depuis deux ans, économisant ainsi des centaines d’heures en fabrication et imprimant rapidement en 3D plus de 200 pièces pour l’outillage, les prototypes, le simulateur de vol et les bancs d’essai. Dans le cadre d'un nouvel accord de coopération de sept ans, Boom étendra l’utilisation de l'impression 3D au-delà des applications courantes de l'impression 3D - en capitalisant sur l'imprimante 3D Stratasys F900 avec le package Aircraft Interiors Solution (AIS).

Offrant la plus haute répétabilité et la plus grande taille de construction de tous les systèmes FDM, la configuration F900 AIS est la solution d'impression 3D dont ont besoin les entreprises qui s'appuient sur une technologie éprouvée pour développer rapidement un nouvel avion. Aucune autre imprimante 3D n'est en mesure de fournir la combinaison des propriétés du matériau et du contrôle de processus requis pour qualifier rapidement les pièces imprimées pour des applications en avion.

Mike Jagemann, responsable de la production XB-1 chez Boom, a déclaré aimer pouvoir imprimer en 3D des pièces et composants critiques sur place plutôt que de les acheter chez un fournisseur. « Nous pouvons créer des pièces personnalisées, augmenter notre vitesse depuis l’ingénierie jusqu’à la fabrication, nous concentrer sur la construction de l'avion et réaliser notre vision du voyage commercial supersonique », a-t-il affirmé. « La position de Stratasys en tant que leader mondial des applications aérospatiales imprimées en 3D en fait le partenaire idéal à long terme pour nous. »


Publié le 18 Juillet 2019